Septembre

Les journées raccourcissent et se feront moins chaudes favorisant la reprise de la croissance. La lignification des rameaux de l'année se poursuit.


Arrosage : Il faut être vigilant il peut y avoir encore des journées chaudes. Cet arrosage se fera préférentiellement l’après-midi pour éviter la stagnation hydrique de nuit qui pourrait favoriser une attaque d'acariens.


Engrais : Si la température devient moins chaude il faudra reprendre l’apport d’engrais plus riche en potassium et phosphore qu’en azote. Effectivement l’arbre doit accumuler des réserves qu’il utilisera au printemps suivant.

Si l’arbre a subi une défoliation estivale mécanique (coupe des pétioles) ou naturelle (chaleur) on peut utiliser un engrais équilibré.

[ N : Azote : Action sur la partie aérienne des végétaux : tiges, branches et feuillage.

P : Phosphore : Action sur le développement des racines.

K : Potassium : Action sur le développement des fleurs et des fruits. ]


Soins : Attention à l’apparition de maladie fongique, d’oïdium, de rouille voire de pourriture des racines. Pour cela il est possible d’utiliser des décoctions de prêles, d’orties, … ou des pulvérisations soufrées.


Travaux : Le rempotage d’automne serait moins favorable que celui de printemps en empêchant l’arbre de faire des réserves racinaires, il en est de même pour le prélèvement dans la nature ou Yamadori (Attention : sous réserve de l’autorisation du propriétaire du terrain)

Pour les pins il est possible sur un arbre en pleine santé de supprimer les rameaux de l’année, ou le bougeons central, de façon à favoriser le bourgeonnement en arrière et diminuer l'allongement des branches. On peut enlever les vieilles aiguilles de façon à permettre la pénétration de la lumière au travers des branches.

Pour les épicéas, les sapins c’est le moment de mettre de l’ordre dans les plateaux.

Pour les genévriers, il faut pincer l’extrémité des rameaux qui dépassent du profil de l’arbre et supprimer les rameaux à la base de façon à les remplacer.

(Retour)